Partagez | 
 

 
luka + family is not an important thing ; it's everything.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: luka + family is not an important thing ; it's everything.   Ven 1 Avr - 15:30




  luka vetrov
 richard harmon
âge ∆ vingt-cinq ans. lieu d'origine ∆ novossibirsk, russie. arme ∆ arc. orientation sexuelle ∆ probablement bisexuel. groupe ∆ survival.

j'accepte d'être [] un alien [x] un humain

Un enfant c'est bien, mais deux c'est mieux. Les Vetrov viennent en paire, plus précisément un frère et une soeur. Bien que la fille soit l'aînée, le frère ne traine jamais bien loin dans son ombre prêt à intervenir si la moindre âme vivante approche sa soeur et ça ne les empêche pas d'être deux individus bien distincts. Fils du parrain de la mafia russe, Luka connu la vie de grandeur, les cours privés, les joies de la richesse. En passant des cours de piano, à ceux d'équitation en passant par le tir à l'arc, Luka n'avait que très peu de temps libres. Lorsque cela arrivait, il passait celui-ci en compagnie de son père, bien gardé en compagnie d'autres hommes imposants devant assurer la protection de la famille. Ayant fréquenté les établissements scolaires privés, Luka développa ce côté arrogant typique des fils de riches ainsi que l'aspect rusé propre à sa famille. Derrière son apparence physique relativement frêle et fragile se cache une personne qui ne craint plus de mettre ses paroles à exécution. Autrefois, il devait faire un minimum d'efforts afin d'éviter avec les menottes aux poignets et attirer des ennuis à son père. Or, ce temps est révolu grâce à l'arrivée des Autres. Certes, leur présence lui a coûté cher. Un prix élevé pour une liberté jusqu'à ce que mort sans suive, mais au fond il est vivant, tout comme Yulia. Tant que sa jumelle respire, la vie se porte comme un charme. Les trucs les plus important à ses yeux sont Yulia, son cheval nommé Chester, son arc, Amalia la renarde et son manoir (ainsi que la réserve de drogues toujours utile pour marchander).

Leur mère adorait les animaux, si bien qu'elle tenait les ficelles derrière le zoo de la ville. Parmi les bêtes, Luka avait ses favoris chez les renards et les loups. Fidèle au stéréotype que les russes sont bizarres, Luka adopta un renardeau au sein d'une portée et en fit son animal de compagnie. Amalia, surtout surnommé Lia, le suit à la trace et démontre un caractère plutôt agressif pour une renarde, n'hésitant pas à montrer les crocs et mordre sur un ordre. L’emblème actuel du clan ne sort pas de très loin, même si la différence est que sa renarde est de couleur rousse et non blanche tel le renard polaire. À choisir, Luka aime probablement plus ses deux animaux que n'importe quel humain - Yulia ne compte pas.
 

 
en pleine fuite, ton chemin croise celui d'un(e) survivant(e) blessé(e) incapable de se sauver par ses propres moyens. que fais-tu ?
Son corps, ses problèmes. Je suis quoi, moi ? Un super-héro peut-être ? Faut pas rêver. Ici bas c'est chacun pour soi depuis qu'ils sont là, à moins d'avoir son clan, chose que je possède et dont je suis très content. Si cette personne est parmi les miens, je vais probablement essayer de lui filer un coup de main. Sinon, adieu petite âme inconnue et bon voyage en enfer.

une personne qui vous est précieuse est infectée lors de la troisième vague. comment prends-tu la nouvelle et que fais-tu ?
Cette pandémie est ce qui a emporté maman, alors que nous avions déjà été dépouillé de notre père. Il n'y a rien d'agréable à voir sa mère dépérir petit à petit, rongé par une maladie inconnue. La troisième vague a raflé bon nombre de gens que je connaissais, mais il va de soi que c'est de voir maman se vider de son sang qui m'a le plus marqué. J'avais peur que ce virus s'étende jusqu'à Yulia, sauf que je ne pouvais pas la forcer de se tenir à distance pour autant quand moi-même je passais la majeure partie de mes journées à son chevet. Ce fut un cauchemar pendant cinq semaines. Cinq longues semaines à souhaiter qu'elle s'en sorte. Bien sûr, la vie est bien loin d'un conte de fée et elle rendit l'âme après un combat dont elle sortie perdante. Je me suis raccroché à ce qui me restait, particulièrement ma jumelle, en me disant que si rien ne nous étaient arrivés c'est qu'il y avait une foutue raison derrière tout ça.

voilà maintenant une semaine que tu es planqué au même endroit. tes rations sont épuisés : il te faut absolument sortir de ta cachette sécuritaire. à quoi ressemble ton plan de match ?
La véritable question est surtout : qu'est-ce que je fiche aussi loin de mon manoir ? Dans tous les cas, mon plan de match est aussi simple que de rentrer chez moi. Foncer. Tant que j'ai mon arc et des flèches, je ne crains absolument rien. Je pratique ce sport depuis que j'ai huit ans, il est donc logique que la réelle menace sur le territoire Russe, c'est moi.

es-tu plus du genre à ne faire confiance à personne ou à t'entourer d'autres individus ?
Il y a une nette différence entre s'entourer de gens et leur faire confiance. Par mesure de sécurité, l'effet de groupe est un excellent moyen de dormir un peu mieux la nuit, mais ça ne signifie pas que je porte une confiance entière dans le premier venu. J'ai besoin de temps pour analyser une personne que je ne connais pas, mais il est évident que je suis plus du genre à garder quelques individus dignes de confiance dans mes parages.

à l'école, quelles étaient tes deux meilleures matières et tes deux pires ?
J'étais doué en histoire et en musique. C'est pas très intéressant, je l'admets, mais j'avais une facilité remarquable à retenir les dates et évènements. Cela s'applique encore aujourd'hui puisque je n'oublie que peu de choses. J'ai une excellente mémoire, du coup si je balance l'excuse du "j'avais oublié" c'est qu'en vérité je n'avais pas envie de venir. Puis, en ce qui touche la musique, il faut dire que les cours de piano depuis l'enfance aidaient énormément. Quant à mes deux pires, je dirais que c'était le sport et les mathématiques. Attention de ne pas se méprendre : je suis en assez bonne forme physique, mais il faut croire que je ne suis pas le meilleur quand vient le temps de jouer en équipe. Et les maths ? Je hais les maths. Trop de chiffres et de lettres mélangés ensemble.

avant le début des vagues, quels étaient tes passe-temps? et à quoi ressemblent-t-ils maintenant?
Que ce soit avant ou après, ils n'ont pas vraiment changés. Les vagues n'ont pas affectés mon affection pour le tir à l'arc et l'équitation, pas même mon précieux piano trônant majestueusement dans le manoir. Je dois avouer que j'ai toutefois développé le passe-temps peu amusant de patrouiller le manoir continuellement lorsque la nuit tombe et que l'endroit est éclairé par quelques chandelles. Après tout ça, je n'ai pas envie que ma maison passe au feu par la faute d'une stupide bougie. Peut-être devrais-je interdire d'en allumer quand il n'y a personne : quel cinglé viendrait s’introduire dans notre domicile ? J'ai une renarde de garde et elle n'hésite pas à mordre les inconnus. Ah, tiens, maintenant que la nourriture ne s'achète plus au marché du coin, j'ai été un peu contraint de m'habituer à chasser dans mes temps libres. Abattre une proie est facile, c'est la trouver qui est plus compliqué.

jusqu'à présent, comment expliquerais-tu la ou les raisons pour lesquelles tu es encore en vie ?
Il y a un peu de chances dans la raison principale pourquoi je suis encore en vie. Je ne suis pas du genre à me suicider parce que mon téléphone ne fonctionne plus et les océans sont beaucoup trop loin pour engloutir le manoir familial. La plus grande menace était la pandémie, mais je n'ai rien eu. Pas le moindre petit symptôme. Puis, les gens sont devenus fous, sauf que ça ce n'est pas bien différent d'avant. L'Homme a toujours été un danger pour lui-même, en réalité un alien ou non. Bien sûr, la chance ne fait pas tout et je considère que si je respire encore c'est parce que j'arrive à me débrouiller. Je peux habilement assurer ma survie donc c'est ça de gagné.
 

 

  rainy / ray

ray, celle qu'on envoie pour faire peur à ce qui parait. vingt-trois ans, technicienne de laboratoire très bientôt et présentement en stage ce qui explique mes absences spontanées. team canada du québec, je fais beaucoup de fixations étranges  :fab:
 







i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
 
luka + family is not an important thing ; it's everything.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RAPPEL IMPORTANT] Les ID
» [Blog] Important : Changement de nom de domaine
» abrk family
» All thing zombie
» bonjour à tous . ABRK Family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMONG US ::  :: identification :: congrats, you survived-
Sauter vers: