Partagez | 
 

 
clans aweh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: clans aweh   Dim 20 Mar - 12:54




clan arkticheskaya lissa
sa composition

Surnommé « pesetc » dû au fait que le nom complet est parfois trop long, le clan se compose majoritairement des restants de ce qui était autrefois la mafia russe. Installé à Novossibirsk, le clan vit dans un même quartier non loin du grand manoir Vetrov et entretient une sorte de mentalité du "chacun pour soi" de manière générale. Ce n'est pas tant l'esprit de communauté qui les tiens ensemble, mais plutôt un sentiment de sécurité retrouvé dans le nombre.

leaders
■ luka vetrov :: richard harmon
■ yulia vetrov :: marie avgeropoulos
□ nikolai azarov :: tyler hoechlin

membres
□ alyona azarov :: kaya scodelario
□ gallya azarov :: willa holland
□ taimi makinen :: teresa palmer
□ nils lundberg :: sam claflin




nikolai azarov
tyler hoechlin

libre pris

âge ∆ vingt-neuf ans. lieu d'origine ∆ originaire d'omsk. arme ∆ magnum 357. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ adjoint. aptitudes ∆ stratégie et combat. talent ∆ intimidation. groupe ∆ survival ou leadership. clan ∆ arkticheskaya lissa.

Seul fils de la famille Azarov, Nikolai était le préféré de son père sur tous les points. Il a passé plusieurs années à Osmk avant de déménager du côté de Novossibirsk dans le cadre du travail de son père. Un travail assez sombre quand on sait qu'il bossait dans la mafia et que de manière involontaire, le destin de Nikolai se dirigeait dans cette même direction. Il aurait pu mener une vie relativement normale à glacer le sang des gens d'un simple regard afin de réclamer les sommes dues à la mafia, mais la première vague a su mettre un frein dans ces activités planifiées. Voir même la majeure partie des activités de la mafia. Les deux premières vagues ne l'ont pas bien affectés - en dehors de la perte tragique du wifi et autres technologies modernes - puisque sa demeure ne risquait pas une très grande menace de la part des tsunamis et c'est plutôt la troisième qui sema une panique dans son quotidien. Comme plusieurs, c'est dans celle-ci que ses parents périrent, sa plus jeune soeur, ainsi qu'une bonne partie de la mafia. Perdre ses parents est un phénomène traumatisant, mais voir sa plus jeune soeur quitter ce monde en premier est encore pire. Ce n'est pas parce que Nikolai était peu tourné vers la famille que ce ne sont pas des éléments qui l'ont blessés émotionnellement. En moins d'une semaine, il était devenu responsable de deux jeunes femmes et son boss était passé du parrain aux deux rejetons de celui-ci. Plutôt que de plier bagage et mettre les voiles ou tenter de prendre le pouvoir comme certains s'étaient attendu de sa part, Nikolai se rangea plutôt de leur côté. D'une part, il n'avait nulle part où aller et de l'autre, survivre est plus facile en groupe. Il faut également dire que s'il aime qu'on l'écoute, Nikolai n'a pas non plus envie d'être la figure autoritaire tout en haut de la liste. Ne pas être le chef absolu peut signifier qu'en cas de crise, il ne sera pas le premier visé.

Contrairement à ce que les gens croient, Nikolai fait preuve d'un leadership indésiré. Prendre les décisions n'est pas ce qu'ils préfèrent et il n'aime pas beaucoup qu'on le prenne pour modèle, mais il n'est pas rare que les plus jeunes le prennent en exemple. Il est coriace, intelligent et rusé : tout pour plaire aux âmes incertaines qui ont besoin de suivre une lumière. De nature méfiante face aux inconnus, Nikolai n'a pas forcément très bonne réputation envers les étrangers qui cherchent refuge puisqu'il est convaincu que les Autres se tiennent plus près que le clan ne croit.

alyona azarov + En plus de deux décennies, Nikolai et Alyona n'ont pas échangés énormément des mots. Leurs conversations sont brèves et directes, évitant toujours de tourner autour du pot afin de sauver du temps. Enfin, tant que Nikolai évite le sujet de leurs parents, leur soeur et l'ancien fiancé de celle-ci. Il n'est pas stupide et voit bien qu'elle a embouteillé son chagrin pour une raison qui lui échappe. Ce n'est pas à lui de la forcer à vocaliser sa douleur dans le but de vivre son chagrin, sauf qu'il ne veut pas non plus que le passé la ronge jusqu'à une dépression certaine.


gallya azarov + Avec la perte de la plus jeune de la famille, le titre est tombée sur les épaules de Gallya qui est également devenue la perle rare de Nikolai. Il n'était pas la personne la plus tournée vers la famille, or avec les désastres s'abattant sur la race humaine, Nikolai a changé d'attitude envers ses sœurs. Ainsi, il veille sur Gallya et sa légère naïveté, s'assurant qu'elle ne soit pas confronté à de problèmes plus gros qu'elle tout en gardant une distance raisonnable. Certes, elle risque de lui faire la gueule un brin lorsqu'elle réalisera qu'il s'amuse à intimider Nils.


nils lundberg + Il ne le déteste pas vraiment, sauf que Nikolai n'est pas très chaud à l'idée de voir la moindre âme vivante tourner autour d'une de ses sœurs. C'est son rôle de grand-frère que de veiller sur ses deux cadettes, non ? Puis, voir Nils l'éviter par tous les moyens ou exprimer un air de pure terreur en le voyant arriver alors qu'il parle avec Gallya a une certaine façon d'amuser Nikolai. Un jour, peut-être, il ira lui dire que ce n'est rien de personnel et qu'il peut passer du temps avec la plus jeune Azarov sans craindre pour sa vie, mais demain n'est pas ce jour.


Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Dim 20 Mar - 17:42




alyona azarov
kaya scodelario

libre pris

âge ∆ vingt-trois ans. lieu d'origine ∆ originaire d'omsk. arme ∆ hallebarde. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ premiers soins. talent ∆ manipulation. groupe ∆ mind. clan ∆ arkticheskaya lissa.

Alyona était l'enfant dont on oublie la présence tant elle a toujours su se fondre dans le décor telle une ombre. Aussi loin qu'elle se souvienne vraiment, sa famille était de mèche dans la mafia. De quoi aurait-elle pu se plaindre ? Première fille, elle se faisait acheter robes et bijoux allant à ses goûts par sa mère à laquelle elle ressemblait tant. Malgré son âge relativement jeune, Alyona était fiancée avant que ne frappe la première vague, entrainant le jeune homme qui devait lui passer la bague au doigt. Cet homme un peu plus vieux qu'elle avait su la charmer par ses petites attentions, par ses mots doux, par sa beauté et son charisme. Il était tout son monde, sa porte de sortie vers un nouveau foyer où elle fonderait sa propre famille loin des magouilles de la mafia dans laquelle elle ne voulait pas s'embarquer de crainte qu'il lui arrive malheur. Le destin n'était pas du même avis puisqu'il est mort suite à des complications médicales puisqu'il venait d'avoir un accident de voiture. La mort de celui-ci l'a ébranlée de l'intérieur uniquement, n'ayant jamais été capable de laisser transparaitre cette réalité à l'extérieur par peur de paraitre faible, d'être soumise à ses sentiments. Souffrant en silence, elle vécut la perte de ses parents et sa plus jeune soeur dans une douleur muette qui la ronge jour après jour pour diverses raisons, notamment la culpabilité de ne pas arriver à en parler ouvertement et vivre son deuil. Elle est restée à Novossibirsk après la troisième vague par solidarité fraternelle malgré son envie de partir, de fuir, mais à quoi bon quitter le seul endroit où elle est potentiellement en sécurité. Après avoir vécu la perte de quatre être chers dans sa vie, elle ne pouvait se résoudre à tourner le dos à son frère envers qui elle porte confiance en son jugement. Son autre soeur est un effet secondaire du quel Alyona pourrait très bien se passer. À choisir, elle échangerait Gallya avec leur défunte soeur puisque celle-ci n'a pas essayé de la convaincre que son fiancé la trompait.  

Malgré ses paroles limitées dans une conversation, Alyona parvient à trouver le moyen d'aller chercher les gens. Elle manipule sans gêne afin d'obtenir ce qu'elle veut afin d'assurer sa survie, mais aussi pour vérifier les craintes constantes de son frère par rapport à la présence des Autres. Si un de ces trucs s'infiltre dans leur clan, Alyona le découvrira bien assez vite. Bien qu'elle vive assez mal le fait de vivre sous le règne de deux jeunesse, Alyona ne s'en soucie que peu puisque, au final, cela ne change pratiquement rien à sa petite vie.


nikolai azarov + Ils entretiennent une relation neutre digne d'un frère et sa soeur. Lui a toujours été davantage avec leur père et elle avec leur mère, creusant un certain écart entre-eux. Alyona adore Nikolai bien que les circonstances où elle le prouve sont assez rares, surtout après tout ce qu'elle a vécu. La perte de plusieurs êtres chers dans son entourage l'a involontairement poussé à chercher à se détacher de son frère et sa soeur. Ainsi, si Aly en vient à perdre eux également, la douleur sera peut-être moins vive. Elle n'est pas stupide. Elle voit bien l'inquiète de Nikolai à son égard, mais évite de la pointer du doigt afin d'éviter d'avoir à s'ouvrir sur sa propre douleur émotionnelle. Alyona peut gérer ses problèmes toute seule, du moins, c'est ce qu'elle veut croire avec fermeté quitte à devoir tenir son frère à distance.


gallya azarov + Gamines, Alyona et Gallya se chamaillaient constamment pour diverses raisons plus ou moins futiles. La principale était le fait que Gallya suivait Alyona partout, lui posant une multitude de questions jusqu'à la rendre folle. Une violente dispute à l'adolescence les sépara pour de bon, creusant une tranchée entre elles au point où elles arrêtèrent même de s'adresser le moindre regard. La raison ? Gallya ne pouvait supporter le petit ami d'Alyona, mentionnant que celui-ci était un salaud de première catégorie qui ne s'intéressait qu'à son argent et la trompait sans qu'elle n'y voit la moindre chose. Alyona n'a jamais douté de son fiancé, même après la mort de ce-dernier et le fait que Gallya ne l'aimait pas ne prouvait qu'une chose : elle était jalouse. Du moins, c'est ce qu'elle préfère croire encore aujourd'hui plutôt que d'accepter l'hypothèse que sa soeur lui racontait la vérité.


nathan rodriguez + Alyona l'a trouvé inconscient à quelques kilomètres au sud-est de la ville. Il avait l'air assez mal en point, probablement affamé et fatigué, mais au moins il avait une monture fidèle à ses côtés. Le cheval de Nathan était beau et visiblement en bonne santé, un élément séduisant qu'elle comptait bien ramené. De toute façon, Alyona ne donnait plus très long à vivre à ce petit, alors elle tenta de subtiliser l'animal qui refusa de coopérer. Au final, Nathan n'était pas si inconscient que ça puisqu'il eut le réflexe de protéger son bien volé en pointant son arme sur Alyona et déclencher la détente avant de déguerpir avec son cheval et la laissant seule avec sa blessure. Malheureusement pour lui, elle est encore en vie et s'en est très bien tiré, sauf qu'elle ne compte pas laisser l'eau couler sous les ponts si facilement.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Dim 20 Mar - 17:51




gallya azarov
willa holland

libre pris

âge ∆ vingt-deux ans. lieu d'origine ∆ originaire d'omsk. arme ∆ arbalète. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ cuisine. talent ∆ chasse. groupe ∆ relation. clan ∆ arkticheskaya lissa.

Débordante d'énergie depuis sa naissance, Gallya brille sans avoir à chercher l'attention. Elle aimait suivre son père à son boulot malgré les protestations de celui-ci. Elle aimait aller à la chasse, s'invitant dans cette activité entre père et fils en y excellant. Traquer n'importe quel animal est vite devenu un talent naturel chez Gallya, affectionnant rapporter ses prises chez elle en les exposant fièrement. Lors des deux premières vagues, Gallya était partie en voyage de chasse dans le nord de la Mongolie et revint trop tard au pays pour dire ses adieux à ses parents, mais juste à temps pour voir sa cadette dépérir en l'espace de quelques heures. De la fratrie, Gallya était la plus proche de la dernière Azarov et elle a mis du temps à guérir, se remettant néanmoins sur pied en se disant que tout ne lui avait pas été enlevé et ce qui lui arrivait était la preuve que la vie est un combat. Être dirigé par deux individus de son âge ne le dérange pas, au contraire puisqu'elle se sent même plus proche d'eux par cette raison et s'est d'ailleurs taillée une place dans le manoir Vetrov, s'installant dans l'une des chambres d'invités. Bien que Gallya ne soit qu'une membre ordinaire du clan, il n'en demeure pas moins que les gens tiennent en ligne de compte le fait que les jumeaux l'aiment bien, en particulier Luka. Cette façon de vivre lui convient parfaitement puisque cela signifie qu'elle n'a pas à endurer la présence irritante d'Alyona et peut choisir quand elle a envie d'aller embêter Nikolai.

De tous, Gallya est celle avec l'esprit de groupe le plus développé. Elle est celle qui chasse pour ceux qui n'y parviennent pas, qui cuisine pour les moins habiles et passent la majeure partie de son temps libre à l'extérieur de sa chambre à vivre comme si le chaos du monde extérieur n'existait pas. Son quotidien est parsemé d'attention qu'elle porte à autrui, chose qui lui paie souvent de bonnes faveurs auprès des gens puisque personne n'a envie d'importuner la cadette Azarov. Encore moins quand on sait que son arbalète est un cadeau de Luka Vetrov, témoignant ainsi que Gallya bénéficie d'une protection tout particulière de deux familles différentes et importantes. Malgré la chance évidente dont elle est affublée, Gallya n'est pas du genre à en tirer profit et s'en servir pour obtenir tout ce dont elle désire.


alyona azarov + L'ambiance froide entre les deux sœurs ne datent pas d'hier. Si Gallya a déjà pris Alyona en modèle dans sa vie, les choses ne sont pas restées aussi belles et pures, s'émiettant à chaque dispute. Or, la pire restera toujours celle où Alyona s'est brusquée lorsque Gallya a voulu l'avertir que le petit ami de celle-ci n'était pas l'homme parfait qu'elle désirait. Gallya l'a vu trainer avec d'autres filles en ville, elle a vu ce qui se cachait derrière les belles paroles et les jolis sourires de cet individu exécrables, mais Alyona n'a pas voulu la croire. Elle a préféré trainer sa soeur sous le tapis comme une vulgaire poussière et poser sa confiance en celui qui ne la méritait pas. Mort ou non, Gallya n'a pas l'intention de faire les premiers pas vers Alyona et cette relation distancée perdure depuis de très longues années.


nikolai azarov + N'ayant jamais eu de problèmes majeurs avec son unique frère, Gallya adore Nikolai au point de lui sauter sur le dos dès qu'elle l’aperçoit. Aveugle à la protection qu'il lui porte, elle a parfois tendance à lui porter une attention maternelle en lui rapportant une part de sa chasse, quitte a très certainement embrouillé l'égo de son pauvre frère. Avec tous les malheurs ayant frappés leur famille, et sa distance avec Alyona, Nikolai est la seule famille qui lui reste et il est hors de question que Gallya le laisse s'éloigner d'elle même s'il a parfois l'air de vouloir garder ses distances. Elle sait bien que sous les airs intimidateurs de Nikolai se cache le même garçon qui lui racontait parfois des histoires avant de s'endormir en grommelant parce que leur mère le lui avait demandé.


nils lundberg + Quand Nils est débarqué à Novossibirsk, Gallya ne l'a pas manqué. Difficile de rater une telle gueule remplie de charisme et de charme à faire craquer n'importe quelle jeune demoiselle et elle n'a pas été insensible. Personne n'est vraiment au courant, mais c'est un peu la faute de Gallya qui a su tirer les ficelles auprès de Vetrov pour laisser Nils et son amie intégrer le clan. Bien qu'elle soit sous le charme de Nils, Gallya ne se laisse pas aller à la naïveté suprême de croire qu'elle a la moindre chance, surtout que celui-ci commence de plus en plus à instaurer une distance entre eux sur tous les plans. Ça ne l'empêche pas encore de lui sauter dessus à la moindre occasion et en profiter pour prendre de ses nouvelles en l'invitant à aller chasser ou cuisiner avec elle.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Dim 20 Mar - 19:25




taimi makinen
teresa palmer

libre pris

âge ∆ vingt-sept ans. lieu d'origine ∆ originaire de lappeenranta en finlande. arme ∆ pioche. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ construction, agriculture. talent ∆ écrire ici. groupe ∆ relation. clan ∆ arkticheskaya lissa.

Ancienne étudiante en architecture, Taimi comprit rapidement que quelque chose clochait lors de la première vague. Une ville peut perdre l'électricité pendant quelques jours, mais la planète entière ? Impossible. Les catastrophes naturelles qui suivirent ne firent que lui mettre la puce à l'oreille davantage et elle plia bagage, sachant qu'il fallait fuir. Fuir vers le centre des continents. La pandémie suivante n'indiquait rien de bon. Les gens tombaient comme des mouches, mourant les uns après les autres telle une vision cauchemardesque digne d'un film d'horreur. Les supplications, les lamentations des condamnés s’imprégnèrent dans sa mémoire pour ne jamais en sortir, encore prise avec celles-ci aujourd'hui. La panique mena ses pas dans toutes sortes de direction, réalisant trop tard que tous ne pouvait plus être digne de confiance alors qu'une copine de voyage rencontrée dans sa fuite tenta de l'étrangler dans son sommeil. Sa petite vie fut sauvée par un jeune homme envers qui elle démontra une profonde méfiance pendant de longues journées même s'ils s'étaient ensuite mis à voyager de paire dans un accord silencieux. Atteignant Novossibirsk par pur hasard, l'acceptation fut rude puisque Taimi fit la brillante remarque d'oser une réplique au visage de Yulia Vetrov, s'attirant automatiquement la haine du jumeau de celle-ci, Luka. Rattraper le coup se fit lentement. Après tout, après tout ce chemin, elle n'avait plus envie de parcourir de grandes distances et c'est l'idée de trouver un certain confort dans un clan qui la poussa à rester.

S'il y a quelques tensions avec les Vetrov, le reste se déroule assez bien. Évidemment, son arrivée suscite méfiance aux premiers abords, mais petit à petit Taimi se taille une place dans le clan via ses compétences en agriculture et construction. Le jour n'est jamais aussi terrible que la nuit, étant atteinte d'insomnie de peur de revivre ces cauchemars dans lesquels des gens appellent son nom dans un dernier souffle, se mourant de la précédente pandémie.


nils lundberg + Bien que Nils lui a sauvé la vie lors de leur première rencontre, ça ne l'a pas empêché d'éprouver une certaine méfiance envers Nils pendant un certain temps. Cette légère distance de précaution est graduellement tombée à force de voyager ensemble et de ponctuer leur quotidien de remarques et pointes parfois déplacées, jusqu'à intégrer le clan russe à Novossibirsk. Si Taimi éprouve quelques difficultés d'adaptation suite à une interaction maladroite, ce n'est pas le cas de Nils qui agit avec elle comme si de rien était, l'intégrant dans plein de projets et bossent ensemble sur l'idée d'entretenir du bétail afin d'éviter d'avoir à aller chasser constamment.  


jayden harris + Taimi l'a trouvé avec un pied coincé dans un piège à ours utilisé par le clan pour chasser, un instant de panique pour tous les deux puisqu'elle ne s'attendait clairement pas à tomber sur un être humain en faisant la tournée des pièges. Malgré l'air méfiant de Jayden, elle l'a aidé à se sortir le pied de là et arranger sommairement sa blessure avant de le laisser filer. Depuis l'incident, ils se croisent relativement souvent à l'extérieur de la ville, menant à maintes conversations et à la construction d'une amitié graduelle. Taimi ne cache pas l'envie qu'elle aimerait bien que Jayden rejoigne le clan, mais elle voit bien que le sujet ne l'intéresse pas plus que nécessaire alors elle préfère ne pas insister afin d'éviter d'être déçue.


luka vetrov + Des deux jumeaux, Taimi sait que ce n'est pas envers Yulia qu'elle doit faire ses preuves. Elle n'a pas mis bien long avant de comprendre que le jumeau dominant est sans aucun doute Yulia, mais que Luka a un sentiment assez protecteur envers celle-ci et Taimi voit qu'il n'a pas encore effacé son début désastreux avec sa soeur. Taimi n'aime pas avoir à se plier devant ce type, mais elle ne veut pas s'attirer d'ennuis envers elle et Nils, alors elle travaille d'arrache-pied pour prouver son utilité et essayer de faire en sorte que cette tête de cochon arrête de la dévisager dès qu'ils se croisent. Puis, à la base, il ne l’effrayait pas des masses jusqu'à ce qu'il l'invite une fois à chasser en sa compagnie et que Taimi soit témoin de sa précision sans faille avec un arc. C'est assez pour convaincre une femme de ne pas trop chercher les embrouilles.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Dim 20 Mar - 20:32




nils lundberg
sam claflin

libre pris

âge ∆ trente ans. lieu d'origine ∆ originaire de stockholm en suède. arme ∆ trident. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ agriculture, pêche. talent ∆ biologie. groupe ∆ relation. clan ∆ arkticheskaya lissa.

Capable de mettre pratiquement n'importe qui au tapis en moins de cinq secondes, Nils était lutteur amateur dans ses temps libres en plus de prendre des cours de judo sur le côté. Quand il n'était pas pris entre les cours et ses activités extérieures, il aimait bien rendre service à la compagnie de pêche de son père. Certes, étudiant en biologie marine, Nils avait surtout tendance à raconter tous ce qu'il savait sur chaque type de prise réalisé, mais personne ne pouvait vraiment en vouloir à une si belle gueule. Vivre si près de l'eau a des avantages ainsi que des inconvénients. Si l'extinction des feux a été un moyen de déboussoler la population, la deuxième vague n'a rien aidé. Bien que rien de prouve cette hypothèse, Nils est convaincu que son père est mort en haute mer sur son bateau. Lui-même n'a pas passé bien loin d'y laisser sa peau et ce n'est probablement que par pure chance si Nils a su trouver le moyen de s'éloigner des endroits propices à l'engloutissement en... prenant la voie de l'océan. Pas sa plus brillante idée, mais ce fut certainement plus rapide que de faire le chemin à pied et il préférait mourir en essayant qu'en attendant son heure. Avec la probable mort de son père, plus rien ne le retenait en Suède si ce n'est que quelques amis dont il avait vite perdu contact après la première vague. La troisième passa plus inaperçu à ses yeux, en mer lorsqu'elle frappa d'abord, mais il toucha terre suffisamment tôt pour en voir les derniers élans. Assez surprenant, la première personne vivante qui croisa ensuite son chemin tenta de le tuer d'une balle de fusil qui le rata de peu. Pas besoin d'en voir plus pour comprendre que quelque chose ne tournait pas rond. N'ayant pas de destination précise, il se mélangea à la compagnie d'une demoiselle d'environ son âge jusqu'à atteindre Novossibirsk où il eut une certaine facilité à s'intégrer.

Un sourire élégant est bien assez pour charmer les âmes incertaines, bien que la manipulation ne fasse pas partie de ses compétences. Chaque sourire est honnête et, bien que sur ses gardes la majeure partie du temps, ça lui fait plaisir de se savoir au centre d'un clan même si celui-ci n'est pas forcément le plus soudé et ponctué d'entre-aide. Mine de rien, lui, Nils adore carrément les jumeaux Vetrov et se dit qu'ils ne seraient pas à la tête du clan s'ils en étaient incapables.


taimi makinen + Une autre fille avait les mains autour du cou de Taimi, déterminée à la tuer de toute évidence et c'est par réflexe plus que par héroïsme que Nils enfonça son trident dans le dos de l'assaillante. Tous les deux d'abord méfiant l'un envers l'autre, ils trouvèrent le moyen de s'apprécier et s'entendre via quelques petites pointes à gauche et à droite. Se taquiner vint vite une façon réciproque de montrer leur affection. Durant leur voyage jusqu'à Novossibirsk, ils tissèrent une amitié assez rapidement, la conservant précieusement une fois installé dans le clan et assurant la protection l'un de l'autre. Ils travaillent de paire sur un système d'agriculture, cherchant également le moyen d'élever du bétail afin de minimiser les parties de chasse si possible.


nikolai azarov + Ce type fout une peur bleue à Nils sans aucune raison. Il sait pourtant qu'il serait probablement capable de se défendre contre lui, mais il y a quelque chose dans le regard de Nikolai qui l'incite à se montrer courtois et poli envers lui. Peut-être que glisser un compliment à la soeur de ce-dernier n'était pas la meilleure idée au monde puisque Nils vit désormais dans la crainte de se retrouver un avertissement de peine de mort s'il approche à nouveau de Gallya. Message reçu cinq sur cinq, il compte rester loin de la demoiselle.


gallya azarov + Elle fut la première personne a démontrer un réel enthousiasme suite à son arrivée avec Taimi, il est donc naturel que Nils ait automatiquement développé un certain attachement envers la jeune femme. Complimenté les yeux de Gallya fut sa pire erreur puisque depuis ce jour, il sent le regard constant du frère de celle-ci se presser dans son dos. Chose qui semble échapper totalement à l'attention de Gallya qui continue de venir le voir afin de lui parler et échanger sur tout ce qui lui passe par la tête. Un bout de femme adorable, sauf qu'elle a le défaut d'avoir un grand frère particulièrement intimidant.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Dim 20 Mar - 21:34




clan lăohŭ
sa composition

Installé au coeur de Chongqing, le clan surnommé « Tiger Clan » vit de manière étonnamment proche. Chaque individu doit apporter sa contribution à la micro société sous peine d'être chassé et forcé à vivre comme un loner. Cette règle a été établie dans le but de s'assurer que personne ne vient s'installer et profiter de leurs ressources avant de s'en aller. Ainsi, tous doivent participer à la collectivité d'une façon ou d'une autre.

leaders
□ liang mao :: harry shum jr
□ keagan choi :: ki hong lee

membres
□ damon anderson :: matthew daddario
□ hae jun park :: christopher larkin
□ ha neul yoon :: arden cho





the loners
sa composition

Certains préfèrent ne pas avoir de clan ou alors ils ont été simplement chassés du leur. Dans tous les cas, ils sont seuls ou en groupe très restreint ne dépassant que rarement trois individus et survivent par leurs propres moyens au jour le jour. À l'image des loups solitaires, ils sont surnommés les « loners ».

membres
□ jayden harris :: bob morley
□ eva-lillian rodriguez :: victoria moroles
□ nathan rodriguez :: thomas brodie-sangster







i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Mar 22 Mar - 0:02




liang mao
harry shum jr

libre pris

âge ∆ trente-et-un ans. lieu d'origine ∆ originaire de chongqing. arme ∆ dague. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ chef du clan. aptitudes ∆ gestion, adaptation. talent ∆ diplomatie. groupe ∆ leadership. clan ∆ lăohŭ.

Liang ne parle pas de son passé, gardant pour lui ces informations personnelles même s'il n'a rien a cacher ou de quoi avoir honte. Il a vécu dans une certaine noblesse, peu affecté par la vie des gens de la classe moyenne et inférieure puisqu'il était trop occupé à découvrir le goût des vins les plus savoureux dès l'adolescence. Fils de PDG, Liang a aisément découvert le tour de parler aux gens, de leur glisser les mots qu'ils désirent entendre afin de les apaiser et les rassurer, pour se les mettre dans la poche. De son vocabulaire à ses gestes, son être a toujours su se détacher par son aspect raffiné, soucieux de bien paraitre et ne jamais perdre la face. Lorsque la première vague a frappé, Liang redouta le pire puisque la fortune de sa famille, ainsi que son future, reposait sur le commerce de machinerie médicale de haute performance. Or, sans électricité, ces belles machines ne servaient à rien. La seconde ne l'atteignit pas autant que la première, mais la pire fut la troisième. Il tomba malade. Lourdement malade au point où on pensa que Liang ne s'en sortirait pas. Son entourage direct tomba un à un sans jamais que ne vienne son tour. Il se mit alors à croire que la mort ne voulait simplement pas de lui et, comme par miracle, Liang se remit de son état piteux. Bien que cette idée lui soit montée à la tête, il n'est pas non plus devenu quelqu'un de casse-cou et du genre à mettre sa vie en première ligne, au contraire il trouvera quelqu'un pour faire le sale boulot à sa place.

Voyant l'humanité s'effacer à une vitesse relativement alarmante, Liang s'entoura de gens qu'il connaissait beaucoup, un peu et même pas du tout. Toute personne pouvait apporter un sens d'équilibre dans son entourage fut bonne à prendre et convaincre les gens n'a jamais été une difficulté pour lui. Liang est ce genre de leader à qui on ne cherche pas à désobéir puisqu'il a déjà montré que ses règles ne sont pas mises en place pour faire jolies. Avec Liang, tout ce dit, sauf qu'il y a une façon de le dire. Sans forcément vivre au jour le jour, il essaie de maintenir une stabilité durable dans son clan, sans pour autant mener des projets de grande haleine.


keagan choi + Aux yeux de Liang, Keagan a du caractère et c'est tout ce qui compte. Pour avoir essayé de tuer Liang lors de leur première rencontre, c'est exactement le genre de personne qu'il voulait à ses côtés : quelqu'un qui n'a pas froid aux yeux et est prêt à mettre sa vie en danger pour obtenir ce qu'il veut. Certes, Liang n'a pas eu bien de difficultés à mettre le coréen au sol, mais Keagan s'est tout de même mérité une place dans le clan naissant de Liang après cet évènement. Liang est celui qui roule des yeux à chaque fois que Keagan mentionne être lieutenant avant de corriger en précisant que c'est un sous-chef, c'est-à-dire celui qui prend les décisions quand il est absent ou occupé. Mine de rien, ils s'entendent assez bien, n'ayant pas peur de dire à l'autre quand une idée est merdique et c'est ce qui fait la force de leur équipe.


damon anderson + Une jolie petite bête ce Damon. Liang le trouva tout bonnement endormi dans sa propre chambre, inconscient que les lieux étaient habités. Mine de rien, Damon eut de la chance de tomber sur Liang dans un bon jour qui décida de se laisser charmer par ce visage londonien en lui proposant une place dans son clan. Liang fait preuve d'une grande curiosité face aux coutumes de Damon, désirant apprendre le plus d'informations possibles à son sujet afin de faciliter son adhésion ainsi que celle de d'autres étrangers. Sans avoir de raison concrète, Damon est devenu le petit protéger de Liang et se voit octroyer des tâches simples qui ne demandent pas de grands efforts. Le plus possible, Liang essaie de le garder dans les parages où il peut savoir ce que l'Anglais fait. Au moins, les autres membres du clan ont décidés de fermer l'oeil sur ce petit favoritisme.


hae jun park + Avec Hae Jun, Liang a trouvé la perle rare pour le bien de son clan. Il sait tout faire, du moins presque tout, et c'est ce qui plait tant à Liang. Les idées du coréen sont souvent excellentes et il mène ses projets à terme dans des délais si rapide qu'il est impossible de trouver quelque chose à dire sur son travail. Hae Jun est l'élément que Liang refuse de laisser partir bien loin trop longtemps de peur qu'il ne revienne pas. Le confort créé par ses connaissances est trop agréable pour que Liang puisse accepter le concept flou d'imaginer sa vie sans l'aide d'Hae Jun.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Mer 23 Mar - 0:57




keagan choi
ki hong lee

libre pris

âge ∆ vingt-cinq ans. lieu d'origine ∆ originaire de séoul en corée du sud. arme ∆ taser gun. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ lieutenant du clan. aptitudes ∆ négociation, endurance. talent ∆ stratégie. groupe ∆ leadership. clan ∆ lăohŭ.

Keagan est le genre de personne que tout le monde sait qu'il n'utilise pas son véritable prénom, mais que la vraie réponse est inconnue de tous. Son petit secret est bien gardé depuis un peu plus de dix ans et moins de gens connaissent la réalité, mieux il se porte. Keagan fait partie de ces enfants ayant vécu dans un petit appartement entouré de trois générations : de quoi rendre fou. Ce n'est pas bien étonnant d'apprendre que, à l'adolescence, il était du genre à rater les cours et en faire voir de toutes les couleurs à ses parents tout en caressant le fameux rêve américain. Partir là-bas et ne jamais revenir, c'était ça son petit plan de vie. Or, il désenchanta bien vite en apprenant que son dossier académique horrible l'empêcha de trouver une raison brouillon pour partir. Pourtant, Keagan est loin d'être un abruti, disons qu'il a toujours eu un lourd problème de motivation face à l'école. Il erra longuement de petits boulots à petits boulots, persuadé que cela serait sa triste de vie jusqu'à sa mort avant de décider de s'inscrire à l'Université dans un programme au hasard afin de taire les ronchonnement de sa famille. Informatique. Qu'est-ce qu'il a pu détesté cette brève époque, au point de presque avoir été heureux lorsque la première vague frappa. Adieu les études ennuyantes, mais aussi adieu son précieux réseau wifi sur son téléphone. Quel tragique sort pour un jeune adulte que de découvrir la vie sans technologie.

La deuxième et la troisième vague firent un ravage inimaginable, si bien que c'est sans réellement comprendre qu'il se retrouva en compagnie de deux personnes dont Keagan connaissait à peine leur nom. Il ne saurait vraiment expliquer quand et comment il a aboutit où il est aujourd'hui, disons qu'il a surtout fait les bonnes connaissances au bon moment. Keagan rencontra Liang par pur hasard dans des conditions assez rocambolesques puisqu'il a d'abord tenté de le tuer pour de la nourriture. Avec l'arrivée des Autres, la vie est vite devenue compliquée où chaque jour est un combat pour la survie, mais il faut croire que Liang trouva un petit quelque chose à Keagan puisqu'il le traina lui et ses deux compagnons de route dans ses quartiers, les intégrant à son clan jusqu'à même faire de Keagan un précieux bras droit. Théoriquement, Keagan est un sous-chef, mais il préfère s'épingler le titre de lieutenant pour la simple raison que le terme sonne plus impressionnant à ses oreilles.


liang mao + Prêt à tout pour mettre les doigts sur de la nourriture, Keagan n'avait pas hésité à s'en prendre à un inconnu qui le mis au tapis en moins de deux minutes. Il a tout de même faire preuve d'entêtement en se débattant jusqu'à devoir admettre sa défaite. Keagan ne sait pas trop comment expliquer la réflexion que Liang s'est fait à son sujet. Est-il cinglé ? Peut-être bien, mais en attendant, Keagan a réussi à se dégoter un rôle important dans un clan dont il ignorait l’existence jusqu'à se battre pour quelques boîtes de conserves. Vu la diplomate naturelle de Liang, Keagan est porté à croire que ce type n'est pas complètement barge et qu'il doit voir un truc chez le coréen que Keagan ne voit pas. Au final, qui est-il pour se plaindre ?


hae jun park + Ce type est fascinant aux yeux de Keagan. Hae Jun sait apparemment tout faire avec ses dix doigts, ce qui à de quoi épater Keagan derrière ses airs stoïques face aux idées et projets de son compagnon de route. Certes, Hae Jun a bousillé son précieux téléphone afin d'utiliser les pièces dans une de ces petites créations et Keagan lui en veut de ne pas avoir plutôt réparer l'objet, même s'il sait que ça n'aurait rien donné. C'est une petite rancœur amicale puisque un téléphone sans personne avec qui communiqué n'a rien de très pratique. Au fond, Keagan adore Hae Jun même si celui-ci lui glisse souvent un regard découragé lorsqu'il se décide d'embêter Ha Neul.


ha neul yoon + Après avoir appris qu'elle est en réalité la cousine de Hae Jun - et non sa petite amie comme il avait d'abord pensé -, Keagan s'est mis à la charrier sur tous les sujets inimaginables pour l'agacer. Son truc préféré ? Mettre Hae Jun sur un piédestal sous son nez dès qu'elle mentionne avoir participé aux jeux olympiques ou exceller dans un domaine quelconque. Keagan adore la voir se vexer et c'est de loin son passe-temps favoris depuis bien avant qu'ils arrivent à Chongqing. Elle peut le menacer de la découper en petits morceaux autant qu'elle le voudra, il sait que Ha Neul n'oserait pas lui faire du mal.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Mer 23 Mar - 12:39




hae jun park
christopher larkin

libre pris

âge ∆ vingt-trois ans. lieu d'origine ∆ originaire de séoul en corée du sud. arme ∆ poison. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ biologie, physique. talent ∆ bioingénierie. groupe ∆ survival ou relation. clan ∆ lăohŭ.

Hae Jun était le portrait typique de l'étudiant modèle avec un avenir prometteur en tant que premier de classe à l'Université. Il a toujours adoré travailler avec ses dix doigts en mettant ses connaissances à rude épreuve. Les défis étaient sa tasse de thé. Lors de la première vague, Hae Jun a vu cette situation comme le moment de mettre ses talents en œuvre et il réussit à instaurer un petit système électrique chez lui pendant quelques temps, c'est-à-dire jusqu'à ce que des individus décident de venir le foutre dehors afin de s'emparer du fruit de son travail. Pour se venger, Hae Jun a simplement barricader tout moyen de sortir et a mis le feu à son ancien petit appartement. Pour faire simple, Hae Jun n'a jamais été très friand de voir les gens lui marcher sur les pieds et il lui arrive parfois de perdre une case en se vengeant. C'est la troisième vague qui l'a poussé à se bouger, cherchant à fuir tous ces gens malades, tombant sur sa cousine Ha Neul en chemin. Ils firent équipe, trouvant rapidement un troisième membre à leur compagnie. À trois, ils remontèrent jusqu'en Chine en passant par le dangereux territoire de la Corée du Nord.

Si c'est Keagan qui a d'abord gagné l'intérêt de Liang, Hae Jun n'a pas mis de temps avant de se prouver utile. À ce jour, il a réussi à installer un système d'électricité rudimentaire pour le clan ainsi qu'assurer un moyen de communication entre les individus. Il est un peu devenu l'homme à tout faire, celui vers lequel les gens se tournent lorsqu'ils ont des problèmes divers, mais aussi en cas de troubles de la santé. Hae Jun n'a rien d'un médecin, encore moins d'un infirmier, mais il a quelques bases sur lesquelles s'appuyer. Sous ses airs adorables, la population du clan sait qu'il peut se cacher une personne très calculatrice qui n'a pas froid aux yeux et ne reculerait devant rien pour le bien des siens. Il cache une réserve secrète de trioxyde d'arsenic.


liang mao + Hae Jun devrait être totalement idiot pour ne pas voir l'importance qu'il a aux yeux du chef du clan et il compte bien se servir de son utilité à ses avantages un jour ou l'autre. D'un autre côté, Hae Jun se sent flatté par toute l'attention que Liang peut lui donner lorsqu'il apporte une idée visant le bien de la communauté et sa progression vers une certaine stabilité malgré le monde extérieur. D'un certain point de vue, Hae Jun aime se sentir important et apprécié par la plus haute forme d'autorité dans les parages. C'est prestigieux de se savoir un membre crucial.


keagan choi + Outre le fait que Keagan a la mauvaise manie de prendre plaisir à énerver sa cousine, Hae Jun aime bien ce type assez intense et en constante admiration devant le fruit de son travail. Avoir l'intérêt du chef c'est bien, mais avoir celui de son ami et sous-chef est encore mieux. D'une part, Hae Jun sait que Keagan est sincère lorsqu'il admet être impressionné par ses talents scientifiques et, en prime, il peut même soudoyer quelques privilèges ici et là sans que personne ne le sache. Il faut bien qu'il y ait des avantages à avoir traversé un pays entier avec celui qui s'auto-déclare lieutenant.


ha neul yoon + Cousins sans pour autant avoir été très proches autrefois, tomber l'un sur l'autre dans le chaos engendré par les Autres a su les rapprocher instantanément. Bon, peut-être qu'ils ne sont pas le meilleur exemple de solidarité familiale puisque Hae Jun n'empêche pas vraiment Keagan de se payer la tête de sa cousine dès que l'occasion se présente, mais ça ne signifie pas qu'ils ne sont pas là l'un pour l'autre lorsqu'il le moment est important. Puis, Hae Jun n'est jamais contre de petits cours d'auto-défense donnés par Ha Neul dans ses temps libres : c'est toujours une excellente idée de parfaire sa technique de combat un peu boiteuse.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Mer 23 Mar - 13:03




ha neul yoon
arden cho

libre pris

âge ∆ vingt-six ans. lieu d'origine ∆ originaire de séoul en corée du sud. arme ∆ katana. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ chasse, défense. talent ∆ taekwondo. groupe ∆ relation. clan ∆ lăohŭ.

Natation, gymnastique, équitation, judo... Ha Neul a participé à de nombreuses activités dans ses temps libres depuis qu'elle sait se tenir sur ses jambes, mais son coup de coeur a été le taekwondo, sport dans lequel elle excella rapidement au point de remporter chaque compétition dans lequel son nom apparaissait. À dix-huit ans, Ha Neul eu l'honneur incomparable de participer aux jeux olympiques, s'en tirant avec une médaille d'argent qu'elle accrocha fièrement dans sa chambre. Cette médaille est devenue son porte-bonheur, la portant toujours avec elle partout depuis que les vagues ont commencés à frapper. Son père est mort dans un écrasement d'avion lors de la première et sa mère a été emporté par la pandémie, la laissant livrée à elle-même l'espace d'une mince semaine, soit jusqu'à ce que son chemin rencontre celui de son cousin Hae Jun. Malgré le manque de proximité entre eux, ils se lièrent automatiquement dans un duo qui se transformant en trio peu de temps après. En seulement quelques années, sa vie était passé du rêve au cauchemar, se demandant si sa vie retrouverait un jour son cours normal. Ha Neul dû se résoudre à l'idée que non, que ce chaos était désormais leur quotidien, se faisant de nouveaux amis dans ce délire causé par un ennemi commun de l'humanité.

D'abord méfiante envers Liang et son petit clan, elle maintient toujours une certaine distance envers celui-ci et préfère s'en tenir à son cousin pour la plus grande partie ainsi que quelques personnes proches. Ça ne l'empêche pas de tenir son rôle dans le groupe afin d'éviter de se retrouver seule à nouveau, s'occupant surtout de patrouiller les alentours de leur secteur dans l'optique de s'assurer qu'aucun intrus ne se faufile dans leurs quartiers, quitte à devoir mettre une bonne raclée.

hae jun park + Ils n'étaient pas les cousins les plus proches au monde, pas du tout même. S'étant toujours contenté des échanges de formalités lors des réunions de famille, la situation a connu un tournant différent après les frappes des vagues et qu'ils soient tombés l'un sur l'autre lors de leur exode vers le nord. Ha Neul et Hae Jun ont développés une relation plus chaleureuse, bien qu'elle lui en veut un peu à chaque fois que Keagan s'amuse à la tourner en bourrique et que lui ne dit rien. C'est la chimie de base entre cousins, au fond, et Ha Neul ne peut pas lui tenir rancœur très longtemps. Pas dans ce genre de monde qu'est devenu leur quotidien.


keagan choi + Parfois, souvent en vérité, Ha Neul a envie de découper Keagan en très petits morceaux et le balancer aux requins. À chaque fois, elle tait ce désir en se disant que ce serait cruel pour ces pauvres bêtes qui ne lui ont rien fait, alors elle épargne un tel châtiment à cet imbécile. Ha Neul sait que le but de Keagan est de l'énerver, mais il réussit si bien qu'elle n'arrive pas à garder son calme avec lui. Autant il lui arrive d'apprécier Keagan quand il peut garder la bouche fermée plus de deux minutes, autant Ha Neul pourrait l'envoyer sur la lune quand il prend plaisir à mettre Hae Jun sur un piédestal que pour la rabaisser. C'est fait amicalement, mais un jour elle risque quand même de lui coller sa botte au visage. Juste comme ça, par vengeance.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Mer 23 Mar - 13:08




damon anderson
matthew daddario

libre pris

âge ∆ vingt-sept ans. lieu d'origine ∆ originaire de londres en angleterre. arme ∆ arc. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ membre du clan. aptitudes ∆ rapidité, sens du détail. talent ∆ mathématiques. groupe ∆ mind. clan ∆ lăohŭ.

Damon vivait au jour le jour dans son petit appartement dans la belle grande ville de Londres. Après avoir fugué de chez ses parents à seize ans, il a appris à se débrouiller par ses propres moyens et se contenter de peu. Ses amis constituaient sa famille, si bien que plusieurs avaient pour habitude de venir squatter son petit deux et demi. Il affectionnait leur compagnie, toujours content de rentrer de ses cours ennuyants à l'Université et voir qu'un de ses meilleurs amis avaient décidés de venir faire des pâtes pour passer la soirée en sa compagnie. C'était un garçon populaire en dépit de sa pauvreté, les gens oubliant vite cet aspect puisqu'il gardait toujours se détail sous le tapis. Il n'empruntait rien à personne, aimant l'idée de ne devoir rien à qui que ce soit. Ses études en Économies représentaient sa plus grande dépense, mais Damon chérissait le rêve de se sortir de sa misère. Lors de l'extinction des feux, il a d'abord pensé avoir oublié de payer la facture, mais c'est en réalisant que tous ses amis avaient le même problème et que la ville semblait plonger dans le silence que Damon comprit que ce n'était pas sa faute. Il se dit que le tout rentrerait dans l'ordre assez vite, continuant de mener sa petite vie pendant une semaine... Deux semaines... À la troisième semaine, Damon se fit à l'idée que ce n'était plus une situation temporaire. Son meilleur ami lui annonça que le bande comptait aller se réfugier vers le centre de l'Europe après que le père de l'un d'eux ait annoncés que les eaux se faisaient mouvementés. L'avantage dans le fait d'avoir plusieurs bons amis, c'est qu'il y en a forcément un dans le tas qui est doué avec ses dix doigts. L'un avait arrangé un petit avion, prêt à partir, et ils furent horriblement chanceux de quitter le pays si vite puisqu'ils n'étaient même pas encore posé que l'Angleterre n'était plus qu'une miette du passé désormais enfouie sous l'eau. Le climat, ainsi que quelques défauts mécaniques, forcèrent l'avion à atterrir plus tôt que prévu. Ils étaient donc six, perdus à quelque part sur le sol Européen sans savoir quoi faire désormais. La fatigue et la faim emportèrent la seule fille du groupe suite à une pneumonie. Damon considère que de l'histoire, elle est certainement la plus chanceuse pour ne plus avoir à se battre pour sa survie. La pandémie rendit deux personnes malades, dont le plus proche ami de Damon qui le supplia d'abréger ses souffrances. Il le fit, à contre-coeur et difficilement, mais Damon ne pouvait refuser une telle libération à son ami. L'autre décéda la journée suivante. Il se retrouva seul avec une dernière personne, traversant une distance considérable ensemble. Tout moyen de transport était bon. Une vieille voiture, une bicyclette, un cheval. Tout. Ce fut dans une partie de chasse afin de manger que Damon tua son dernier ami après que celui-ci ait tenté de le transpercé à coup de javelot. Il n'a jamais compris ce qui a bien pu le prendre, sauf que ça ne l'a pas empêché de poursuivre son chemin vers une destination inconnue.

Au bout de quelques mois, Damon abandonna, se laissant s'échouer dans une grande maison vide dans une ville où l'écriture sur les panneaux ne lui disait strictement rien. À son réveil, il remarqua ne pas être seul, surveillé par un jeune homme confortablement installé dans un fauteuil luxueux. Damon était chez lui, chez cet inconnu répondant au nom de Liang qui se montra étrangement gentil avec lui. L'homme le renseigna sur une histoire de clan, l'informant qu'il pouvait rester à condition de participer à la communauté. Ignorant s'il pouvait lui faire confiance ou non, Damon mit toutes ses interrogations sur le côté et accepta, n'ayant pas envie de retourner errer sans but.


liang mao + C'est en se réveillant d'un repos bien mérité dans une grande maison aux allures sophistiqués que Damon découvrit que la propriété n'était pas déserte. L'endroit appartenant à Liang, il s'attendit à se faire jeter dehors telle une vieille chaussette, mais se retrouva plutôt avec la jolie proposition de rester, moyennant quelques services dans la communauté afin de ne pas être un parasite. Damon a décidé d'accepter l'offre de Liang. Si tout le monde choisit d'ignorer l'évidence même, Damon n'est pas assez idiot pour être aveugle au fait qu'il est le chouchou de Liang pour une raison qu'il ignore. Il ne voit pas trop ce qu'il a de si spécial en dehors du fait qu'il sait gérer de l'argent - ce qui n'est plus utile - et se servir de son arc.


eva-lillian rodriguez + Cette fille ne porte pas sa confiance, encore moins après lui avoir dérober son arc jusqu'à ce qu'il cède à lui offrir un stylet en échange de son arme de prédilection. Certes, sa première réaction en la voyant rôder sur le territoire du clan fut de lui lever une flèche au nez, mais c'était pour lui faire passer un avertissement de rebrousser chemin car il ne voulait pas d'elle dans le coin. Faire confiance aux étrangers qui déboulent dans le coin n'est pas la force de Damon, alors il l'a bien à l'oeil celle-là et elle n'a pas intérêt à tenter de remettre un pied dans le secteur.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Mer 23 Mar - 13:20




jayden harris
bob morley

libre pris

âge ∆ vingt-huit ans. lieu d'origine ∆ originaire de sydney en australie. arme ∆ bardiche. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ aucun. aptitudes ∆ communication. talent ∆ construction. groupe ∆ survival. clan ∆ aucun.

La vie ne lui souriait pas plus que cela. Bien que Jayden était un brillant élève en télécommunication pour qui parler ne présentait aucun défi, il était surpassé par ceux plus fortunés de sa classe. La réalité était ainsi faite : la chance s'achète avec quelques billets d'argent. Ce n'est pas ce qui le découragea, le poussant même à faire des pieds et des mains pour graduer et se faire embaucher comme journaliste pour une petite chaîne locale. Après deux ans de routine, Jayden se laissa charmer par l'idée d'accepter des contrats le forçant à voyager afin de faire découvrir des destinations inusités dans le cadre de documentaire. Il était à bord d'un hélicoptère lorsque la première vague frappa la Terre, l'engin se posant assez violemment quelques pars entre le Kazakhstan, la Russie et la Mongolie. Le pilote perdit la vie sur le coup de l'impact, laissant Jayden seul avec sa coéquipière caméraman avec qui il se lia dans un instinct de survie. Coupé du monde pendant suffisamment longtemps pour ne pas avoir conscience de la deuxième vague, Jayden tomba malade du jour au lendemain. Vomissant à s'en déshydrater, allant jusqu'à perdre du sang par les yeux et avoir l'air de la mort elle-même. Les rôles s'échangèrent en seulement deux heures, lui se remettant miraculeusement de son état lamentable tandis que sa coéquipière se mis à cracher du sang à bonne quantité. Son visage perdit la moindre once de couleur en l'espace de quelques minutes. Une heure plus tard, elle rendit l'âme sous le regard choqué de Jayden qui ne comprit pas ce qui venait de se passer. Lui qui aurait parié sa mort à peine trois heures plus tôt était en train de se remettre sur pied trop facilement.

Ne pouvant se résoudre à toucher un cadavre, il la laissa là et se déplaça davantage vers le Nord jusqu'à atteindre une ville Russe où il tomba sur un individu de son âge. D'abord content de rencontrer une autre personne vivante, Jayden fut assez surpris lorsque cette même âme tenta de l'éliminer à peine cinq minutes plus tard pour ensuite être sauvé par une tierce personne. Après cet incident, Jayden décida de s'éloigner de toute forme de civilisation et se trouva un petit coin tranquille où s'isoler, se construisant un abri en hauteur dans un arme malgré l'étrange invitation de rejoindre un clan au nom imprononçable qui aurait de quoi remporter la blinde de points au Scrabble. Non, vraiment, Jayden se considère nettement plus en sécurité tout seul dans sa petite cabane perchée dans un arbre en plein milieu d'une forêt.


luka vetrov + Même si ce russe lui a sauvé la vie, Jayden préfère garder ses distances pour des raisons évidentes qui consistent en un pure instinct de survie. Incertain s'il peut faire confiance aux autres, et encore plus à qui il peut faire confiance plus précisément, il refuse chaque proposition de Luka face à l'option de rejoindre son clan. L'idée peut être séduisante, or Jayden craint que ce ne soit qu'une jolie façon camouflée de mettre un terme à ses jours. Il ignore encore sur quel pied danser avec Luka, encore plus après avoir appris qu'il est apparemment le fils du défunt parrain. Jayden n'est pas encore assez naïf pour bêtement se laisser influencer par un mafieux aussi honnête dans ses paroles puisse-t-il paraitre. Luka a aussi trouvé le très recherché surnom de « Freckles » et refuse d'appeler Jayden autrement.


taimi makinen + Elle, Jayden arrive à lui porter une certaine confiance. Taimi n'a pas l'air bien méchante et lui apporte parfois des trucs à manger tout en lui expliquant un peu ces histoires de clan ainsi que lui racontant les ravages de la deuxième vague qu'il a raté. Elle est sa source première de diverses informations sur le monde extérieur, tandis que lui ne lui apporte probablement rien. Ou alors elle est spécialement envoyé afin de l'amadouer et le trainer chez les Russes, mais Jayden est sur ses gardes via toute conversation qui peut tourner de près ou de loin de ce sujet. Il a fait sa connaissance en bordure de Novossibirsk après avoir eu la chance de se prendre le pied dans un piège à ours. Taimi fut celle qui l'aide à s'en déprendre à s'occuper sommairement de la blessure engendré par l'incident.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Ven 25 Mar - 22:23




eva-lillian rodriguez
victoria moroles

libre pris

âge ∆ vingt ans. lieu d'origine ∆ originaire de madrid en espagne. arme ∆ stylet (poignard). orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ aucun. aptitudes ∆ danse, esquive. talent ∆ créativité. groupe ∆ mind. clan ∆ aucun.

Son corps vivait pour la danse, pour les festivals de sa ville, pour se mouvoir au rythme de la musique. C'était son sport favoris, son activité fétiche, sa raison de se lever le matin et poursuivre son quotidien avec le sourire aux lèvres. Placée en famille d'accueil dès son très jeune âge avec son frère cadet, Eva dû trouver une façon de s'occuper l'esprit, d'oublier les misères que cela représentait de vivre avec une famille qui n'est pas la sienne alors que ses parents biologiques n'étaient pas très loin, mais étaient trop idiots pour avoir la charge d'elle et son frère - ou plutôt demi-frère en réalité, mais ce n'est qu'un détail. Eva avait du mal a laisser des inconnus la prendre en charge, préférant s'occuper d'elle par ses propres moyens lorsqu'elle fut assez vieille pour prendre de petits boulots par-ci par-là, bossant notamment dans un petit café touristique. Une petite vie banale, rien de bien extraordinaire jusqu'à ce que la technologie s'efface du quotidien du jour au lendemain. Plus rien d'électronique ne fonctionnait, c'était le néant. Une sorte de mini-apocalypse était en train de se produire au sein d'un monde parfaitement civilisé qui se retrouvait ravagé par la perte de tout moyen de communication. Cela fut nommé « première vague » et la seconde ne tarda pas à frapper, engloutissant plusieurs régions du monde jusqu'à menacer son propre pays qu'elle quitta frénétiquement sur un coup de tête, entrainant Nathan dans sa fuite. Les frontières tombèrent en même temps que bon nombre d'individus lorsqu'une maladie inconnue frappa, rendant les gens condamnés à mourir d'une mort douloureuse et cruelle. Eva et Nathan furent embarqués par des gens en uniforme, emporté dans un long voyage vers une destination floue où plusieurs parlaient une langue inconnue. Elle comprit entre les branches qu'ils étaient dans les parages de la Mongolie, prisonniers de militaires avec qui elle n'avait aucune intention de s'affilier. Son sixième sens féminin lui criait de s'enfuir de cet endroit et c'est ce qu'elle fit à la première occasion, mais elle ne réussit pas à emporter son frère cette fois-ci. Séparé de lui, Eva fut contrainte de l'abandonner à son sort, ne pouvant y retourner sans être sûre de ne plus jamais être capable de s'échapper.

Sa fuite pris la direction d'un territoire appartenant à un clan. Eva se retrouva avec une flèche perchée à un mètre de son visage, l'homme derrière l'arme lui intimant de rebrousser chemin avant qu'il ne soit trop tard. Elle obéit, attendant que l'inconnu lui tourne le dos avant de l'agresser et lui dérober son arme. Après tout, qu'avait-elle à perdre ? Cette altercation lui permet de tirer son stylet en échange de l'arc ainsi qu'une haine évidente de la part de l'étranger. Désormais installée à mi-chemin entre la Russie et la Mongolie, Eva cherche désespérément le moyen de retrouver Nathan.


nathan rodriguez + Eva a toujours cet instinct de protection un peu maternel envers son demi-frère, incapable de le laisser livré à lui-même sans se sentir horriblement mal. Après les premières catastrophes, elle a tout de suite compris qu'ils n'étaient plus que lui et elle, oubliant carrément leur famille adoptive. Tout ce serait bien passé s'ils ne s'étaient pas ramassés avec l'armée mongolienne de laquelle Eva voulait qu'ils s'échappent ensemble, mais Nathan a changé d'idée au dernier moment et elle s'éclipsa toute seule. À l'heure actuelle, Eva ignore ce qu'est devenu Nathan et cherche une façon de le retrouver sans avoir à retourner là-bas. Tout ce qu'elle veut, c'est ravoir la compagnie de son frère adoré.


damon anderson + Il est celui qui l'a menacé d'une flèche au visage lorsqu'elle s'est aventurée par mégarde sur le territoire du clan Lăohŭ, peu friand à l'idée de voir des inconnus s'aventurer si près. Eva ne s'est pas laissée impressionner, mettant les doigts sur l'arc de Damon qu'elle conserva avec suffisamment de férocité pour le forcer à mener un échange avec elle, gagnant son stylet dans le processus. Bien sûr, depuis ce jour Damon lui voue une haine pressante et évidente, mais Eva s'en fiche puisque ce type est très loin dans sa liste de priorité. Qu'il essaie encore de la menacer rien que pour voir et elle lui fera comprendre qu'une femme n'est pas nécessairement plus faible qu'un homme.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Ven 25 Mar - 22:53




nathan rodriguez
thomas brodie-sangster

libre pris

âge ∆ dix-neuf ans. lieu d'origine ∆ originaire de madrid en espagne. arme ∆ glock 18. orientation sexuelle ∆ au choix. rôle ∆ aucun. aptitudes ∆ dissimulation. talent ∆ polyglotte. groupe ∆ relation. clan ∆ aucun.

Enfant illégitime né de l'union entre son père et une touriste française, Nathan fût laissé dans le pays de son paternel un an après sa naissance sous les soins merdiques du couple espagnol ayant déjà une fille sur les bras. La femme de son père devint furieuse en apprenant l’infidélité de son mari et c'est à partir de là que le foyer devint un enfer pour les deux enfants liés en tant que demi-frère et demi-sœur. Ils furent rapidement placés en famille d'accueil, une bonne chose répondra Nathan aujourd'hui après avoir appris la vérité, mais à l'époque ça ne fit pas une énorme différence dans sa vie. C'est surtout sa soeur qui ne digéra jamais le fait de ne pas vivre comme une famille normale, creusant continuellement un écart avec le couple qui ne voulait que prendre soin d'eux. Nathan était plus reconnaissant, s'excusant pour l'attitude détachée d'Eva tout en gérant sa soeur ainée qui ne désirait que partir dès que le temps serait propice. L'occasion se présenta, peut-être trop tôt, mais elle vint lorsque le courant tomba, que l'électricité cessa de circuler et que les moyens de communication se mirent dans un silence total. La panique fut générale, lui ne sachant où porter son attention dans un chaos créer par la réalisation que le monde technologique qu'ils avaient connu s'était écroulé. Lorsque les catastrophes naturelles commencèrent à frapper les régions au bord des océans, Eva l'entraina avec elle dans une fuite vers l'inconnue, ne comprenant pas pourquoi elle voulait fuir à ce point. Pour aller où ? L'idée de rebrousser chemin afin de retourner vers leurs parents adoptif le tenta, mais Nathan se décida à rester avec sa soeur. Il eu du mal à lui cacher le sang qui se frayait un chemin à la manière de larmes un bon matin, lui faisant croire qu'il avait seulement de la poussière dans les yeux afin d'expliquer le fait qu'il était constamment en train d'essuyer le sang de son visage pour éviter qu'elle ne s'inquiète inutilement. Aussi brusquement que ce phénomène était apparut, il disparut sans laisser de trace. Pourtant, Nathan avait vu ses symptômes sur leur chemin. Il avait vu plus d'une personne supplier, appeler à l'aide alors que leur corps les abandonnait.

Nathan et Eva furent embarqués pour la Mongolie, sur une base militaire où Eva ne cessait de s'agiter comme un tigre en cage. Incapable de comprendre ce qui pouvait autant la travailler, Nathan ne s'enfuit pas avec elle cette fois, convaincue qu'elle était devenue paranoïaque. Quelle erreur. Entre les entrainements militaires et se faire crier après parce qu'il n'était pas particulièrement athlétique, il comprit vite qu'il y avait anguille sous roche. Quelque chose chez certaines personnes de l'endroit ne lui inspirait pas confiance, mais pas dans un sens minime. Quelque chose en eux lui hurlait de partir, que sa soeur avait raison de s'échapper de cet environnement. C'est ce qu'il fit, prenant avec lui la première arme qu'il trouva et plia bagage pendant la nuit, subtilisant le cheval d'une ferme abandonnée avoisinante.


eva-lillian rodriguez + Ne pas avoir la même mère biologique ne veut rien dire : Eva est sa soeur, point final. Nathan sait qu'il peut porter confiance envers Eva, ce qui explique qu'il l'ait suivi dans sa fuite sans poser de question. Toutefois, il n'a pas réussi à s'échapper de l'armée avec elle, que ce soit par manque de volonté ou de chance - peut-être un peu des deux. Être séparé de la seule figure stable dans sa vie fut plus difficile que prévu et Nathan s'évada du service militaire dans l'espoir de la retrouver. Ce qu'il ignore, c'est qu'il est parti dans la direction opposée d'Eva et a ajouté un nombre considérable de kilomètres entre eux.


hunter pearson + Hunter est la première personne a qui il adressa la parole dans l'armée. Ce n'était pas un choix, mais plutôt une obligation puisque Hunter le suivait partout. Carrément partout tel un vieux chewing gum collé à la semelle de sa chaussure. D'abord agacé, ça n'a pris que quelques jours avant que Nathan ne s'attache à Hunter et le fiasco humain qu'il représente. Ce type n'est pas doué et c'est ce qui fait son charme. Ce fut le genre d'amitié qu'on croit ne voir que dans les films entre deux individus dont rien ne laissait présumé qu'ils finiraient aussi proches. Avant de s'évader, Nathan tenta de convaincre Hunter de le suivre, mais celui-ci déclina son offre, au plus grand désarrois de Nathan. Un jour, peut-être, il le reverra. En attendant, Nathan préfère croire qu'ils ont un bout de chemin à faire séparément.


alyona azarov + Fatigué et affamé, Nathan décida de prendre une pause dans un secteur inconnu, octroyant également un répit à sa monture. Une fille tenta de lui voler son cheval, idée stupide d'après lui puisqu'il était en possession de son arme à feu dont il n'hésita pas à se servir. Nathan ne rata pas Alyona, déguerpissant au plus vite en la laissant seule avec sa blessure en croyant que ce serait suffisant pour l'achever. Ce qu'il ignore c'est qu'elle s'en est très bien sortie et compte bien se venger. Chose qui promet puisque Nathan n'est pas aussi inoffensif que l'on pourrait croire et son petit côté futé aurait tout pour lui tailler une place chez les russes.









i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Luka Vetrov
avatar
admin ∆ leader, clan pesetc
messages : 38 points : 628

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: clans aweh   Sam 26 Mar - 13:46




clan arkticheskaya lissa
sa composition

Surnommé « pesetc » dû au fait que le nom complet est parfois trop long, le clan se compose majoritairement des restants de ce qui était autrefois la mafia russe. Installé à Novossibirsk, le clan vit dans un même quartier non loin du grand manoir Vetrov et entretient une sorte de mentalité du "chacun pour soi" de manière générale. Ce n'est pas tant l'esprit de communauté qui les tiens ensemble, mais plutôt un sentiment de sécurité retrouvé dans le nombre.

leaders
■ luka vetrov :: richard harmon
■ yulia vetrov :: marie avgeropoulos
□ nikolai azarov :: tyler hoechlin

membres
□ alyona azarov :: kaya scodelario
□ gallya azarov :: willa holland
□ taimi makinen :: teresa palmer
□ nils lundberg :: sam claflin




clan lăohŭ
sa composition

Installé au coeur de Chongqing, le clan surnommé « Tiger Clan » vit de manière étonnamment proche. Chaque individu doit apporter sa contribution à la micro société sous peine d'être chassé et forcé à vivre comme un loner. Cette règle a été établie dans le but de s'assurer que personne ne vient s'installer et profiter de leurs ressources avant de s'en aller. Ainsi, tous doivent participer à la collectivité d'une façon ou d'une autre.

leaders
□ liang mao :: harry shum jr
□ keagan choi :: ki hong lee

membres
□ damon anderson :: matthew daddario
□ hae jun park :: christopher larkin
□ mai ozawa :: kiko mizuhara
□ ha neul yoon :: arden cho




armée mongolienne
sa composition

Plus communément appelé l'Armée, leur base est installée à Ouran-Bator depuis toujours. Après les premières vagues, elle s'est ouverte aux réfugiés. La base est remplie de jeunes âgés de plus ou moins cinq ans pour les plus jeunes à trente ans pour les plus vieilles recrues. On leur apprend à combattre, à tirer au fusil et diverses techniques de survie.

leaders
□ sarangerel beki :: jamie chung
□ anastasia delaney :: amber heard
□ mikhail burkov :: jamie dorman

recrues
□ olivia delaney :: chloe moretz
□ hunter pearson :: dylan o'brien





intégrer un clan


Que ce soit une question de sécurité ou de survie, certains préfèrent la vie en groupe. Ainsi, il est possible de faire une demande pour rejoindre un clan afin d'en faire partie. Bien sûr, ce n'est pas obligatoire d'être lié à un clan, mais dans ce cas vous restez classé comme un « loner ». Notez que l'armée mongolienne compte également comme un clan même si elle ne porte pas ce titre.

nom : écrire ici
groupe : écrire ici
clan désiré : écrire ici
aptitudes&talent : écrire ici
motivations : expliquer ce qui pousse votre personnage à choisir ce clan et ce qu'il fait comme contribution à la vie de communauté (surtout pour le clan Lăohŭ) ainsi que son comportement face à son clan en général.

Code:
<div class="impback"><t3>nom : </t3> écrire ici
<t3>groupe :</t3> écrire ici
<t3>clan désiré : </t3> écrire ici
<t3>aptitudes&talent : </t3> écrire ici
<t3>motivations : </t3> expliquer ce qui pousse votre personnage à choisir ce clan et ce qu'il fait comme contribution à la vie de communauté (surtout pour le clan Lăohŭ) ainsi que son comportement face à son clan en général.</div>







i'm taking back the crown
sycophants on velvet sofas. lavish mansions, vintage wine. i am so much more than royal. snatch your chain and mace your eyes. if it feels good, tastes good it must be mine. heroes always get remembered, but you know legends never die.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: clans aweh   


Revenir en haut Aller en bas
 
clans aweh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Projet] Deux clans pour completer la Horde
» CLASSEMENT Guerre des clans
» Avis à tous les clans FR - Ouverture de l'ESL FR WoT
» Quelques autres clans connus
» [COC] Clash of Clans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMONG US ::  :: place sombre-
Sauter vers: